Social

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
  • Home
  • /
  • Culture
  • /
  • Les Italiens viennent d’un autre monde
ovni italien

Les Italiens viennent d’un autre monde

Un titre choc, qui donne la tremblote, qui vous met face à vos plus grandes peurs. Je sais les amis, je sais, pour moi aussi ça a été difficile à accepter. Mais les faits sont là. J’ai essayé de me taire (comme si je savais rester silencieuse !) et vous l’aurez peut-être remarqué, après avoir expliqué que les italiens étaient un peu flemmards et que leur pain était vraiment dégueu, je me suis calmée, bien consciente du danger qui pesait sur moi. J’ai donc rétabli l’équilibre en rappelant qu’il y avait des trucs vraiment cool dans ce pays.

Et maintenant que j’ai fait diversion, je peux repartir tranquillement à mes observations et jeter un pavé dans la mare !  Dire ce qui doit être dit ! Libérer tous les survivalistes qui collectionnent des boîtes de conserves dans leur cave en se demandant d’où viendra l’attaque qui mettra fin à notre monde, soulager les chercheurs qui depuis des siècles contemplent notre univers en s’interrogeant sur une autre forme de vie potentielle ! Oui messieurs, dames, j’ai la réponse à ces questions ! ! Après 3 mois à les cotoyer au quotidien, je peux à présent affirmer avec certitude que nos amis de Ritalie sont bel et bien… des extra-terrestres !

Une tel séisme ne saurait se suffire à lui-même il va s’en dire ! Alors voici un exposé complet et éloquent des preuves que j’ai récolté. Un témoignage qui ne pourra pas laisser de place au doute !

La moustache

Si vous rencontrez un américain, un italien, un espagnol ou n’importe qui d’autre il sortira très probablement de sa boîte à cliché que le français est râleur, qu’il mange du pain et qu’il dit « voilà ! ». Ce qui nous étonne (bon surtout pour le dernier, le reste on s’en doutait un peu) et nous fait nous sentir une caricature de nous-mêmes à chaque fois qu’on lance un « voilà » ! (En fait c’est vrai qu’on l’utilise beaucoup ce mot ! RRRR ils ont raison ça m’énerve !!!)

Bon, maintenant, prenons la vision commune de l’italien : il parle fort, il mange de la pizza et des pâtes, il a une langue chantante, vit chez sa mère jusqu’à 60 ans et…. porte une moustache ! Mafieux gominé et moustachu, pizzaïolo gros et moustachu, séducteur en costard et moustachu (je continue ? NON !).

Eh bien, il faut le reconnaître, ce cliché n’en est pas vraiment un (comme pour les français quoi… aaaahhh ça m’énerve !) ! Les italiens aiment porter la moustache. Bon en soi, pourquoi pas, rien de dramatique mais ce qui est étonnant c’est la diversité de moustache que l’on peut observer, des plus jeunes aux plus vieux ! Des gars d’une trentaine d’années avec la moustache qui remonte sur les côtés, le serveur du resto avec la petite moustache qui a l’air d’avoir été cirée, le papi tout apprêté avec la moustache sans un poil qui dépasse. Cette obsession de la moustache est tout bonnement étrange, oserais-je dire… surnaturelle ! Alors ok, il y a des concours de moustache dans le monde et tout et tout, mais pour autant, est-ce une raison ? Et puis souvent, après, les gens la rase… Cette concentration de moustachus me semble être bien anormale… probablement un signe de ralliement entre extra-terrestres, le plus plausible évidemment !

J’ai d’ailleurs trouvé un article du Gorafi qui tendrait à recouper avec ma théorie. La moustache comme moyen de communication… Méditez là-dessus !

Porter la moustache serait en fait un « appel au secours »

L’obsession de la propreté

Étrange chose…

Prenez le bidet ! Cet objet en lui-même est un ovni… Fallait y penser à ce truc quand même ! Je ne dis pas que ce n’est pas intéressant… juste… si ça leur va c’est cool mais voilà (ding ! On met une pièce à chaque fois qu’on le dit ?) quoi ! Accepter de perdre la moitié de sa salle de bain juste pour mettre cet objet, c’est pousser l’obsession un peu loin…

Globalement, le propre (ou le sale d’ailleurs) est un vrai sujet de préoccupation pour nos copains ritaliens.

Lorsque j’ai publié mon article sur le pain, plusieurs français vivant en Italie m’ont dit que les italiens se moquaient d’eux quand ils disaient que la baguette française était meilleure, leur rétorquant que son goût venait du fait que nous la tenions sous notre bras. Les gens qui ont des fixettes vraiment bizarres !

Au supermarché, il y a des gants mis à disposition pour choisir les fruits et légumes et tout le monde (ou presque) se plie à la règle. Elliot qui est un grand maniaque adooooooree l’idée ! Cela étant, moi aussi je trouve ça plutôt hygiénique et bien pensé même si le côté écologique me laisse perplexe. Des gants à usage unique… à l’échelle de tout le pays pour une utilisation moyenne de quelques minutes à peine par client… Hum, ça doit faire mal quand même ! Enfin !

Je vous avais déjà parlé du tri des déchets en Italie. Eh bien je crois qu’il se cache derrière ça quelque chose de quasiment malsain. Sur la page Facebook de notre ville pratiquement la totalité des publications sont composées de photos de sacs poubelles non ramassés ou de photos de poubelles publiques qui débordent ou encore de photos de poubelles de particuliers qui veulent comprendre pourquoi elles n’ont pas été ramassées… CHELOU !

Non mais quand même ! Rien que l’obligation de jeter ses ordures dans un sac transparent, c’est symptomatique ! Toute ta vie exposée à travers tes déchets et jetée sur la voie publique, avec les gens aux fenêtres qui regardent le ramassage. « Ah ! Tiens ! La voisine d’en face a utilisé une sauce en boîte pour ses pâtes ! Je le savais !!! ».

En fait, cette histoire de sacs transparents est à la jonction de deux des plus gros traits de caractère des italiens : le commérage et la défiance. Bah oui, quand tu es obligé de voir à travers les sacs poubelles pour être sûr que les gens ont trié correctement c’est que tu n’es pas très serein… et si tu peux trouver un petit secret sur les voisins du 4ème au passage…

Notons tout de même que sur la page Facebook de notre ville, le reste des publications est constitué de photos d’immigrés africains qui font caca dans la rue. Hum… comment vous dire. D’une, je ne suis pas très très sûre de la véracité de ces photos, de deux, ça me donne envie de vomir et pas à cause de la défécation. Mais bon, ça mériterait un article à part entière. Parce qu’ils sont entrain de découvrir l’immigration (en dehors d’arrivants de l’Europe de l’est dans les années 90 ils n’ont pas eu beaucoup de mouvements migratoires) et qu’ils ne le vivent pas très bien, et aussi parce que la Lombardie globalement est réputée pour son racisme… Même nous on s’est pris un mot sur notre voiture pour se faire traiter de connards… Mais un tel sujet ne s’aborde pas à la légère #toutnestpasrose

Bref et re bref tout ça pour dire que personne de normalement constitué ne devrait être aussi obsédé par des poubelles et des bidets, encore une fois, les italiens ne viennent pas d’ici…

La tolérance au bruit

Oh la la ! Mais c’est juste pas possible quoi !!!!!!!!!!!! OUI J’AI ENVIE DE CRIER MOI AUSSI ! Déjà parce que les cloches faut arrêter !!!!!!!!!!!!!  Alors ok, je ne les entends plus autant qu’au début, il y a des jours où je n’y fais plus attention, mais il y a aussi des fois où juste, je ne comprends pas ! 20h45 un dimanche soir : symphonie ! 14h45 le vendredi : symphonie ! Même les copains qui ne savaient pas trop si j’exagérais et qui sont venus à la maison ont été choqués. Oui j’utilise les grands mots : choqués ! Quand tu es réveillé à 7h du matin le samedi par un entrechoquement de cloches qui sonnent faux, ça bouscule ! Et tu pourrais te consoler en te disant que tu vas savoir quelle heure il est, mais même pas ! Avant de se lancer dans sa symphonie la cloche de 7h sonne au moins 20 fois !

Et puis si ce ne sont pas les cloches, c’est le ramassage des poubelles à 14h, puis à 22h, puis à minuit ! Ah ! Le ramassage du verre le vendredi en début d’après-midi quand je viens juste d’endormir Chiara pour la sieste ! #Damnyou !!! Et l’interphone qui te fait perdre un tympan quand il sonne…et si ça ne suffisait pas on peut tout simplement compter sur le coffre naturel des ritalos (Kendji, une idée de remix, c’est cadeau !) pour nous régaler !

Allez dans un restaurant en Italie à l’heure du coup de feu, quand la salle est pleine à craquer… eh bien, vous n’arriverez plus à parler. Le niveau sonore est juste impressionnant.

Alors, je ne sais pas… est-ce que les italiens parlent fort parce que tout leur environnement est bruyant ou est-ce que l’environnement est bruyant parce que les italiens parlent fort ? Les sonnettes ont-elles un volume sonore plus élevé que la moyenne parce que sinon, on ne les entendrait pas ? Hum… on tient quelque chose là ! OH LA LA ! Je suis entrain d’écrire ça, il est 9h45, Chiara vient de s’endormir après une longue bataille et voilà que les cloches se lancent !!!! MAIS POURQUOI ?!!! Aucun honneur, aucune dignité ! #Moundir

Non mais déjà, regardez ! Les italiens sont probablement une des nations qui aiment le plus les feux d’artifice au monde ! Donc… je veux pas dire mais ça fait du bruit les feux d’artifice quand même !

Après, soyons clairs, je n’ai pas spécialement une intolérance au bruit, voire pas du tout. On a toujours vécu avec de la musique à fond chez mes parents (papa musicien, maman comédienne, on n’est pas trop dans la norme. Hum ceci explique cela… #autoanalyse), j’ai préparé tous mes examens avec de la musique dans les oreilles, j’adore les ambiances de rues, de ville et le silence me fiche les chocottes (moins depuis que j’ai des enfants, parce que quand ils dorment, 5 minutes de répit sans aucun bruit, ça fait du bien !).

Mais là, les italiens, je dois bien avouer qu’ils dépassent tout ! En réalité je crois qu’ils sont immunisés… ou sourds ! (Ce qui fournirait une explication à la faible qualité de leur production musicale).

Même les artistes italiens qui parviennent jusqu’à nous sont réputés pour le niveau sonore de leurs prestations. L’opéra bien sûr, et puis les criards genre Laura Pausini (quand je vous dis qu’il y a un problème avec la musique italienne). Bref.

Reprenons le fameux groupe Facebook de Lodi. L’autre soir, il se met à y avoir un bruit strident. Un truc de malade, aigu et continu, du genre à vous donner la migraine ou vous rendre fou. On se met au balcon pour essayer de comprendre d’où ça vient et on remarque que nous sommes les seuls à en chercher la source. Les gens marchent dans la rue sans s’en soucier… Incroyable! On a même pensé que personne en dehors de nous ne l’entendait mais ça ne paraissait pas possible. Alors, on va sur le groupe de Lodi, se disant qu’il doit bien y avoir quelqu’un qui a posé une question à ce sujet, mais rien ! En fait ils ont une hiérarchie des probabilités assez particulière… Je m’explique !

Il y a environ 2 mois, un lundi soir, on entend beaucoup de bruit (pour changer) : un feu d’artifice. Bien que cela puisse paraître étonnant pour les français que nous sommes, en Italie, tout prétexte est bon pour faire un feu d’artifice, même un lundi ! En me baladant sur Facebook, je vois qu’une personne a publié dans le groupe en demandant si elle est la seule à entendre ce bruit. Elle est paniquée, elle pense qu’on nous attaque. Hum, raclement de gorge… Je mets mes lunettes et m’enfonce dans mon fauteuil… On peut en parler ? Ça va ? Ça se passe bien dans votre tête Madame ? Je ne sais pas, peut-être qu’on ne devrait pas en fait… Peut-être qu’il faut juste occulter ce malaise. Le pire c’est que dans les commentaires d’autres personnes se posaient aussi la question. Il y en a même un qui a parlé de Daesh. Waouh… peut-on encore faire quelque chose à ce niveau là ? Bon, remettons les choses dans leur contexte hein, c’est le groupe Facebook d’une ville moyenne et on trouverait la même chose en France parce que Facebook quoi… mais bon…  quand-même…Donc, les gens, ils habitent dans un pays où il y a un feu d’artifice tous les deux jours, ils en entendent un et ils pensent que Daesh les attaque (en plus qu’est-ce qu’ils viendraient bien faire à Lodi un lundi soir ??…). Par contre, quand un bruit affreux résonne dans la moitié de la ville, là tout le monde s’en fout ! Ok… I feel sooo lonelyyyy (Sting, le seul, l’unique)

Peut-on encore douter du fait que ces gens viennent d’ailleurs ! Cette réaction n’est pas normale ! EXTRA-TERRESTRES !!!!

La nonchalance

Nous sommes tout de même dans un pays latin. Un pays de sanguins. Un pays où la mafia a ses entrées partout et où l’on met des gens bizarres aux responsabilités. Eh bien pour autant… quelque chose cloche. Un paradoxe.

Voyez-vous, en effet, l’italien peut prendre des coups de sang, rouler très vite, doubler de manière abrupte, parler comme s’il était très en colère (et très souvent en fait pas du tout) etc. Mais en même temps, l’italien peut-être trèèèèèssssssssss nooooonnnnnnchaaaalllllannnntttttt.

Allez, vous me voyez venir, vous être entrain de vous dire, elle ne nous a pas encore parlé de la conduite, ça va tomber ! BIM ! OUIIII ! Alors, c’est peut-être la conséquence directe de leur flemme , maintenant que nous avons compris qu’ils ne rétrogradaient pas. Mais quand même il doit se passer des trucs bizarres dans leur tête, pour lesquels la seule explication plausible serait qu’ils se sentent perdus sur Terre. Insertion : à 10km heure sur une voie où tout le monde roule à 90/100. Arrêt au cédez-le-passage des voies d’insertion alors qu’on ralentit pour les laisser passer (c’est pas monté au cerveau parce qu’il n’est pas fait comme le nôtre, si on était en soucoupe volante, ça marcherait nickel !). Arrêt total à durée indéterminée avec ou sans warning à l’entrée d’un rond-point. Cligno à gauche, on tourne à droite (déjà il y a un cligno ce qui tient du miracle), tout cela dans une lenteur angoissante… Bizarre…

Je suis pas rendu les gars !

Le temps pour eux ne défile pas pareil que pour nous… À Lodi, il y a quelques magasins qui vont ouvrir « bientôt », ils ont donc une jolie pancarte « Coming Soon ». Eh bien, elle est là depuis… qu’on est arrivé ! Alors peut-être que derrière il y a un tel enfer administratif pour mettre en route un commerce que ça bloque, sûrement d’ailleurs, mais ce n’est pas tout ! Il y a un resto japonais dans la rue d’à côté qui est donc en ouverture prochaine depuis 3 mois. Il y a une semaine la porte était ouverte pour la première fois. Et là, je me rends compte qu’il n’y a rien à l’intérieur, juste des gravas et un escabeau ! Waouh ! On n’est pas prêt de les manger ces sushis ! Impressionnant le temps que ça leur prend. Ils doivent donc être immortels et riches. Bon, ceci dit, les italiens et les japonais sont bien les peuples qui vivent le plus longtemps non ? Arf ! Sont chiants ces extra-terrestres !

Autre exemple de nonchalance : les machines. À Milan on a juste envie de mourir ! Prendre un billet de métro : prévoyez très très large ! Prendre l’ascenseur dans le métro : « hum tant pis, je vais porter la poussette ! ». Prendre un ticket de parking, payer le parking, payer l’autoroute… tic tac tic tac : je ne suis pas immortelle moi !!!!!!!!!

L’absence de subtilité

Dans un monde normal ou en tout cas dans un monde français, on essaye de mettre les formes en matière de drague. On ne veut pas trop être découvert, on attend, on s’observe (bon des fois du coup c’est peut-être trop subtil : « mais qu’est-ce que tu veux ? Quoi ?! Tu m’aimes ? Je n’avais pas compris ! »). En même temps grâce à ça, on tient 1h30 et on fait un film « délicat » qui « raconte l’amour sans le montrer » où les « corps se rapprochent sans se dévoiler ». French touch, 3 étoiles Télérama et les Cahiers du cinéma. #digression (pour changer)

Bon bah en Italie, on s’en fiche de ça ! La subti quoi ? Une fille plaît à un ritalien ? Eh bien elle sera au courant pas de soucis ! Et il reviendra à la charge tous le jours pour lui rappeler (nom de code : collègues de Nico). En plus ils ont un super public parce que les italiennes sont assez réceptives à cette méthode. En même temps les filles aiment bien être courtisées ne soyons pas hypocrites… (MAIS PAS N’IMPORTE COMMENT !) Bref, cette absence de subtilité se retrouvera de partout, au restaurant, au jardin d’enfant, dans la rue. MAIS je crois (à confirmer dans le temps) que ça a un avantage. C’est un peu plus clair, peut-être un peu moins insistant. En tout cas, étonnamment dans la rue, je me sens plus en sécurité qu’en France, moins sujette à être embêtée, même s’il y a des regards qui traînent.

L’autre soir au restaurant un homme me fixait avec insistance. Je l’ai ignoré et au bout d’un moment il a laissé tomber. Pareil au jardin d’enfant. Alors que lors de mon dernier retour en France, ça n’a pas manqué. Parce que si la drague entre gens « normaux » est plus subtile en France, la lourdeur par contre, a bien plus sa place ! Le mec qui te suit sur 100 mètres en mode : « tu veux pas m’adopter ? Même pour une heure !  » EUH NOOOOOOOONNNNN en fait ! « Allez, tu es sûre ? » HUUUMMMMM OUIIIIIIII ! Fatigant !

Mais à vrai dire, cette absence de subtilité n’est pas qu’une affaire de relation homme/femme. Parce que ça marche aussi de mec à mec et de fille à fille. J’ai déjà vu des hommes s’observer entre eux : « bizarre, il n’a pas de moustache, quel manque de goût ! ». Quant aux filles ! Des scanners ! Elles épient des pieds à la tête en mode Cristina Cordula : « ça oui, ça oui, ça non, oh la la la cata tes chaussures ma chérrrrrie ! ». Et si elles sont au bras de leur homme, n’en parlons pas !

Choc

Mais bon, c’est dans les moeurs, ça paaaassse. Cela étant, on n’a jamais gagné une guerre en dévoilant son plan à l’avance ! Les italiens ils auraient été capables d’annoncer qu’ils construisaient un cheval aux Troyens, je vous le dis ! Ce qui est plutôt rassurant s’ils pensaient conquérir la planète… on les verra peut-être venir… Arrêtez avec votre pizza ! J’ai bien compris que vous vouliez m’empoisonner !

Voilà donc chers amis. J’imagine qu’à l’heure qu’il est vous êtes sous le choc. Estomaqués par cette information à laquelle vous ne vous attendiez pas. Un lundi comme les autres et puis boum ! Les paradise papers peuvent aller se rhabiller ! Mais mieux vaut vivre en le sachant. Comme ça, la prochaine fois que vous viendrez faire un tour en Italie, vous serez armés en conséquence. Une chance tout de même, ce sont les extra-terrestres les plus sympas qu’on n’ait jamais vu ! Avec E.T et Paul… 🙂 On n’a pas tout perdu !

 

Laisser un commentaire